Si votre chien a des comportements

que vous n’aimez PAS…


se rouler dans le caca, sauter sur les gens, aller voir tous les chiens/humains quand vous êtes en balade, monter sur le canapé/lit, aboyer pour attirer l’attention, quémander à table….

… Et que vous ne savez pas

comment réagir dans ces cas-là ?

(Faut-il le punir ? L’ignorer ?
Spoiler alert : pas forcément !)

Alors ce qui suit devrait vous plaire…

Parce que vous ne vous posez peut-être pas LA BONNE question.

Mais je vais revenir sur ça un peu plus loin.


Vous vous en doutez :

Votre chien n’a pas attendu l’Homme pour apprendre, de façon naturelle et avec son environnement.


Attaquer un loup ?

Pas une bonne idée.

Je vais plutôt aller me cacher ou me faire petit.


Renifler d’un peu trop près cette rose ou ce cactus ?

Pas une bonne idée, ça pique.

Je vais l’éviter.


Manger ce champignon rouge ?

Nope : mortel.


Le chien apprend naturellement avec l’environnement


Ce qui lui permet d'apprendre ?

C’est qu’il fait le lien entre une situation et une réaction pas agréable.


Un peu comme nos bambins mettent la première fois leur main sur une plaque chaude ou le four.

Ils apprennent naturellement que ça brûle et qu’ils ne doivent pas le faire.

(Et devinez quoi ?
La meilleure façon d’apprendre pour eux : c’est d’expérimenter.


Pour nos loulous à 4 pattes ?

C’est exactement la même chose)


En se brûlant 1 ou 2 fois ?

Loulou va arrêter certains comportements ou… plutôt adapter son comportement.

Par exemple il va peut-être sentir de loin l’odeur du poulet qui est encore au four.


Il va s’adapter en fonction de ce qui fonctionne… et de ce qui ne fonctionne pas selon lui.


Nos chiens (comme les enfants), fonctionnent au plaisir.

Donc si quelque chose ne lui donne pas de plaisir ?


Il va naturellement arrêter de le faire.

Et peut-être remplacer ce comportement qui ne lui apporte rien par un autre comportement qui va lui apporter ce qu’il veut obtenir.


Par exemple ?

Easy, le border de mon compagnon était une aboyeuse compulsive.

Ce qu’elle cherchait à ce moment-là ?

C’est notre attention.


Ce qu’on a donc fait ?

C’est qu’on lui a retiré son plaisir : notre attention dès qu'elle aboyait.


Très vite, elle a compris que ce n’était pas la meilleure façon d’avoir ce qu’elle voulait.

Elle a donc arrêté, et s’est mise à se comporter différemment quand elle veut notre attention.


Mais enlever le plaisir ?

Cela ne veut pas forcément dire PUNIR.

(Ou en tout cas, pas comme on peut l’entendre un peu partout…

punir de façon corporelle, douloureuse

ou de manière générale : négative pour le bienêtre du chien)


Si par exemple votre chien tire sur sa laisse ?

Certains vous diront de donner un coup de collier et de faire un peu mal au chien.


Bah oui, on reproduit le coup du four.

Tu poses le museau sur la porte du four en marche, ça brûle.

Tu tires, ça fait mal au cou.


Les problèmes avec ça ?


C’est qu’il faut être sûr que ça fonctionne pour votre chien.

(Et je vous expliquerai plus bas comment être sûr que votre chien comprenne et donc que votre méthode fonctionne).

Donc vous devez vous assurer que le chien fasse le lien entre « je tire » et « j’ai mal ».


Et il n’est pas forcément évident que votre chien fasse ce lien-là.

Parce que le timing doit être parfait.


Mais si vous lisez ceci ?

C’est que vous fonctionnez dans le respect et bien être du chien.

Et on ne peut pas dire que tirer sur la laisse, les colliers étrangleurs ou électrique respectent vraiment votre animal.


Vous, vous ne voulez pas faire « mal » à votre chien.

Ni multiplier les interactions négatives avec lui.

(Parce que oui, en plus de lui faire mal, avec cette méthode vous diminuez la relation avec votre loulou)


Votre chien peut apprendre sans avoir « mal ».

Comme par exemple ce que nous avons fait avec Easy quand elle aboyait.

Ce qu’on a fait ?

C’est juste de lui retirer ce qu’elle voulait (notre attention) en l’ignorant.


Est-ce que ça veut dire qu’il faut ignorer votre chien quand il monte sur le canapé, agresse un autre chien, aboie sur le facteur ?

Non.

Bien sûr que non.


Et souvent ?

C’est le gros malentendu avec les méthodes « Positives ».

C’est qu’on pense que dès qu’un chien fait mal, il faut ignorer.


Bien sûr que je n’ignore pas mes chiens s’ils se mettent à attaquer un autre chien.

Le malentendu vient du fait qu’on dit qu’il faut ignorer les mauvaises réponses du chien quand il apprend.


Par exemple si je demande un assis à mon chien ?

Je vais ignorer son comportement (et donc ne pas récompenser) s’il se couche.

Et je vais réagir (récompense) quand il va s’assoir.


C’est tout.

Pour le reste ?


Je gère le chien en fonction du mauvais comportement.

Mais on en reparle plus loin.


D’ailleurs ?

Vous pouvez vite voir si ce que vous faites fonctionne.

Par exemple, si vous ignorez votre chien parce qu’il monte à l'étage interdit.

Avez-vous vu une amélioration du comportement (votre chien reste-t-il en bas?)


Si non ?

Vous savez que votre méthode ne fonctionne pas.

Et qu’il faut donc faire de manière différente pour voir une évolution positive de votre chien avec ce comportement, et qu’il commence à le faire de moins en moins.






Alors, comment faire pour avoir ce résultat me demanderez-vous ?

Comment faire pour qu’il :


Ne monte pas sur le canapé ?

Ne quémande plus à table ?

N’aille plus voir systématiquement tous les autres chiens ou humains en balade ?

Ne mange plus ou ne se roule plus dans le caca ?

Etc.


Il n’y a pas d’astuce.

Il n’y a pas de baguette magique (malheureusement).


Le secret ?

Il est de prendre le comportement dans sa globalité.

Et de ne pas juste se contenter de réagir quand il fait mal les choses.

Le problème ?

C’est que les comportements qu’on attend seront différents en fonction de chaque humain, chaque foyer et peut-être même parfois en fonction des lieux où votre chien se trouveront.


Par exemple ?

Certains amis ne vont pas accepter que mes loulous montent sur leur canapé (normal).


Pourtant à la maison ?

C’est permis.


La Clic ne va donc pas comprendre si je leur apprends qu’ils peuvent monter sur le canapé, et si d’un coup je les « punis » parce qu’ils sont montés sur le canapé hors de la maison.


Certaines personnes laisseront son chien entrer dans la chambre.

D’autres non.


Le mieux pour certains comportements (et c’est à vous de choisir lesquels en fonction de vos règles, elles seront différentes pour chacun) ?


C’est donc d’apprendre à son chien à faire « sur-demande » certains comportements.

Quand il agit mal ?

Vous faites ce que j’appelle une punition négative (P — ).

C’est-à-dire que vous retirez (— ) au bon moment ce que le chien veut.

Comme nous avec Easy qui aboyait.


Si mon chien aboie pour attirer mon attention.

Si je l’ignore, c’est une punition négative. 


Tout le secret, vous vous en doutez : c’est le timing.

Et je vais vous montrer exactement comment avoir le bon timing.


Parce que si vous ne constatez pas d’amélioration en appliquant cette méthode.

C’est peut-être que vous agissez déjà trop tard.


Ou alors ?

C’est que cela ne suffit pas.


Et donc il faut appliquer la 2e partie de ma méthode pour apprendre de façon plus complète au chien à prendre les bonnes décisions.


Ce qu’on aimerait en tant qu’humain ?

C’est que notre chien fasse les comportements qu’on attende de lui.



Comment j’ai appris à faire faire uniquement sur demande

 et comment vous pouvez apprendre ça à vos chiens ?

J’ai tout mis dans ma dernière Classe en Ligne « CONTROLE DES IMPULSIONS »


Mon objectif avec cette classe ?


C’est que vous sachiez exactement comment réagir quand votre chien fait une chose que vous ne voulez pas qu’il fasse (pour que ce comportement diminue)


Et que vous sachiez quoi mettre en place en amont pour qu’il ne soit même plus tenté de faire ce mauvais comportement et qu’il sache adopter les meilleurs comportements pour vous ?


Le résultat que je vois avec mes élèves quand ils maitrisent le contrôle des impulsions ?
C’est que dès le soir même, la communication avec leur chien est beaucoup plus fluide.

Parce qu’ils savent exactement comment réagir et qu’ils voient immédiatement des changements dans le comportement de leur chien.


Normal !

C’est parce qu’il comprend mieux ce que vous attendez de lui :-)


À l’intérieur de cette classe ?


  • Comment faire en sorte que son chien monte sur un meuble (canapé/lit) uniquement sur demande 

    (Voire ne jamais y monter si vous ne le souhaitez pas)


  • Comment apprendre à son chien à faire un comportement uniquement quand je lui donne l’autorisation (pour ne pas qu’il vous saute dessus quand vous êtes habillé pour sortir par exemple) ?

    Et comment bien comprendre au chien qu’il ne doit pas FAIRE tant que vous ne le lui avez pas demandé (faire en sorte que son chien comprenne bien le concept qui n’est pas naturel pour nos loulous).


  • La meilleure façon de réagir quand votre chien a un mauvais comportement (entrer dans une pièce interdite, monter sur les gens…) sans le punir physiquement ou en lui criant dessus ?

    Dans quel cas l’ignorer et dans quel cas l’ignorer sera une mauvaise solution.
    Et le comportement idéal à adopter en fonction de votre chien.

    Avec LA question primordiale à vous poser pour savoir réagir dans n’importe quelle situation.


  • 3 exercices que vous pouvez pratiquer à la maison pour apprendre à : monter sur un meuble sur demande, me sauter dessus sur demande et aller dans une pièce sans délimitation physique sur demande.

    Avec différents niveaux de difficulté pour que vos chiens maitrisent parfaitement les exercices et le mettent en place dans la vie de tous les jours.


  • Comment améliorer la relation avec votre chien avec une meilleure communication (pour qu’il ne vous soule — presque — plus jamais.)

    Et que vous n’ayez plus de tension à la maison à cause d’un de ces comportements.
    Oui, je sais à quel point il peut-être stressant et difficile d’avoir 
    d’avoir un chien qui monte sur tous les meubles, saute sur tous les invités ou vole la nourriture.



  • La méthode “Télécommande” des éducateurs Pro qui permet de contrôler le comportement du chien en fonction de vos besoins (sans le contraindre et dans le respect total du chien)

  • La méthode contrintuitive qui permet de supprimer totalement un comportement que son chien a (si vous voulez qu’il ne vous saute jamais dessus par exemple).

    Et comment faire en sorte de rendre ça banal et pas du tout amusant pour loulou.



  • La façon plutôt rigolote qui permet de renforcer le BON comportement de votre chien (fou rire garanti)


  • Comment maintenir le bon comportement dans la durée (et comment utiliser la vie réelle pour qu’il se comporte bien en toute circonstance)


Tout ça ?

Vous pouvez le découvrir dans ces exercices inédits dans ma Classe « CONTROLE DES IMPULSIONS »


Le plus génial ?

C’est que vous y avez un accès à vie.


C’est-à-dire que vous pouvez regarder et re-regarder les exercices autant que vous voulez et pour tous vos loulous.